Il est communément admis que se former musicalement permet de progresser en travaillant son instrument et de s’épanouir dans sa pratique artistique. En réalité, les bienfaits d’une formation musicale vont bien au-delà.

Faciliter la relation entre l’élève et la musique

L’objectif premier de la formation musicale est de faciliter la relation entre l’élève et la musique tant au niveau de la compréhension que du ressenti. Elle permet au musicien de s’épanouir en découvrant et intégrant le monde musical par le biais d’un apprentissage vivant mêlant solfège et musique. L’élève acquiert le sens du rythme, son oreille se forme aux mélodies et aux harmonies et apprend à déchiffrer l’interprétation.

Favoriser le développement intellectuel

Les recherches en neuroscience ont établi un lien de cause à effet entre l’étude de la musique et le développement intellectuel. Il a été en effet observé que les personnes ayant suivi une formation musicale avaient plus de matière grise, un QI plus élevé, des connexions synaptiques plus fortes, un meilleur traitement de l’information, présentaient une capacité de concentration et une mémoire meilleures, ainsi qu’une meilleure coordination motrice.

Les études ont aussi démontré que l’enseignement de la musique permettait aux élèves d’avoir un meilleur rendement scolaire, d’être plus créatif, également plus empathique, et plus généralement d’avoir un meilleur comportement social et d’être plus disposé à aider une personne qui en a besoin.

Développer des compétences

La formation musicale permet de développer diverses compétences :

  • Sur le plan intellectuel, on observe un lien entre l’apprentissage de la musique, des langues et des mathématiques. La musique constitue aussi une porte d’entrée véritablement attrayante pour aborder des disciplines comme les sciences ou la technologie. L’autodiscipline acquise au cours de l’apprentissage d’un instrument a également un effet sur le taux de réussite d’un élève.
  • Au niveau personnel, l’apprentissage musical contribue au développement de la personnalité, et la persévérance nécessaire pour apprendre à jouer d’un instrument aide à trouver son équilibre entre réflexion et émotions. L’élève qui suit une formation musicale a plus de confiance en lui, d’assurance, de facilité à communiquer et à contrôler sa nervosité lorsqu’il doit intervenir en public.
  • Sur le plan affectif, l’apprentissage de la musique permet au jeune d’exprimer ses émotions, notamment à des moments cruciaux de son développement durant lesquels il peut ressentir des difficultés à communiquer. La formation musicale l’aide à prendre confiance en lui et à s’ouvrir aux autres.
  • La formation musicale exerce également une influence au niveau physique, car elle permet à l’élève de prendre conscience de son corps et de sa respiration, de développer de meilleures postures et des habiletés motrices fines.
  • Sur le plan culturel, l’apprentissage musical contribue à lui faire découvrir d’autres cultures et d’autres univers musicaux et à s’ouvrir sur le monde. L’élève est plus à l’écoute et a un esprit plus critique vis-à-vis des œuvres et des spectacles.

Améliorer l’état de santé

La formation musicale produit même des effets sur l’état de santé : elle contribue à améliorer la fonction cognitive et à ralentir le début de démence chez les personnes prenant de l’âge, et favorise la récupération après un accident vasculaire cérébral.

Depuis quelques années, on commence également à utiliser l’apprentissage musical dans le traitement de troubles neurologiques variés tels que le bégaiement, l’autisme ou encore la maladie de Parkinson.

Suivre une formation musicale ne permet pas seulement d’améliorer la pratique d’un instrument et de prendre du plaisir à jouer de la musique. Elle favorise le développement intellectuel, contribue à développer ses compétences, et peut même dans certains cas améliorer l’état de santé.