Jouer quelques accords à la guitare pour s’accompagner au chant ne nécessite pas de savoir déchiffrer les notes. En revanche, si l’on souhaite interpréter des compositions écrites qui ne sont pas enregistrées ou progresser pour devenir un guitariste accompli, il est indispensable de savoir déchiffrer une partition de guitare. Voici 5 trucs permettant au guitariste de lire plus facilement ses partitions.

Dans quel cas est-il nécessaire de savoir lire une partition ?

Le repérage de notes n’est pas facile lorsque l’on débute à la guitare. En outre, le fait de pouvoir jouer un même passage à différents endroits du manche constitue une véritable difficulté, le guitariste devant choisir où jouer chaque passage. Pourtant, lire les partitions est indispensable pour le guitariste qui :

  • souhaite perfectionner son jeu et, pourquoi pas, être un guitariste accompli
  • Devenir musicien de studio
  • Se repérer sur le manche de la guitare, notamment pour apprendre la guitare jazz
  • Être capable de lire des compositions écrites sans avoir les bandes-son
  • Écrire ses compositions

1. S’armer de patience et pratiquer régulièrement

Progresser au déchiffrage des partitions de guitare est un processus lent qui nécessite de la persévérance. Il ne faut pas être pressé mais plutôt se discipliner afin de pratiquer la lecture de partitions régulièrement, idéalement chaque jour.

2. Travailler différemment ses lectures

La première lecture doit se faire d’une traite sans s’arrêter. Cela contribue à s’habituer à regarder en avant en anticipant les prochaines notes, et aide à progresser. Les lectures suivantes permettent de repérer les passages qui posent problème et de les travailler par séquence d’une à quatre mesures.

3. Ne pas faire l’impasse sur les passages qui bloquent

De même, si on bute sur un passage de manière récurrente, il faut ralentir et le travailler en le décomposant note par note.

4. Internaliser le rythme

Apprendre le rythme à la guitare n’est pas aisé car cela demande de le ressentir dans son corps. Pourtant, c’est indispensable pour donner du relief aux notes. Battre du pied est un excellent réflexe qui permet de garder la bonne cadence. Il suffit de battre la mesure tout au long du morceau sans s’arrêter. Dans un premier temps, il faut écouter les morceaux sans jouer de la guitare, et battre simplement la mesure. Une fois que l’on est à l’aise, on peut prendre sa guitare et jouer en gardant le battement du temps avec son pied. Cet exercice est d’autant plus important qu’il permet de jouer dans un groupe en étant toujours dans les temps.

5. Raisonner par position

Penser par position (en haut du manche, au milieu du manche, etc) permet de faciliter la lecture. Pour les tonalités avec peu d’altérations, on peut déchiffrer en haut du manche en utilisant les cordes à vide. La quatrième case permet de lire en Ab ou Db plus aisément.

Avec la cinquième case, on peut facilement naviguer entre plusieurs positions, accéder à de nombreuses altérations et la position sur le manche, comme le son de la guitare, sont très agréables.

Savoir lire les partitions de guitare devient vite indispensable si l’on souhaite progresser. Les petits trucs peuvent aider, mais il faut aussi avoir quelques notions de solfège ou les apprendre dans un ouvrage de solfège basique. Car avant même de repérer les notes sur la guitare, il est nécessaire de savoir les lire sur une portée.