L’apprentissage du piano nécessite d’assimiler les notes, de coordonner les mains, et éventuellement le solfège. Pour un musicien en herbe, la tâche peut sembler tellement complexe qu’elle risque de lui faire questionner son choix. Il est donc essentiel de trouver une méthode pour apprendre le piano facilement et continuer à progresser sans se décourager.

1. La méthode Colin

La méthode Colin est une méthode révolutionnaire qui a été primée quatre fois au concours Lépine, dont trois au niveau international. Elle permet:

  • Une progression rapide
  • L’acquisition quasi immédiate du jeu à deux mains
  • L’apprentissage d’une partition en moins d’une heure

Avec des étapes précises et un programme basé sur un rythme d’entrainement hebdomadaire, elle est compatible avec quasiment n’importe quel emploi du temps. Et comme cette méthode donne des résultats probants dès la première séance, les étudiants restent motivés et continuent à progresser

2. La méthode progressive

Sans apprendre le solfège, il est possible de progresser rapidement en apprenant les bases, à savoir :

  • Les codes des 36 accords de septième utilisés dans la musique moderne
  • La clé de sol

Le mélomane peut ainsi explorer un grand nombre de morceaux de variété, de jazz, de blues, de musiques francophones et internationales, sans oublier les musiques de film. Dans un second temps, l’élève apprend la clé de fa qui lui ouvre l’univers de la musique classique.

3. La méthode Rose

La méthode Rose est conçue pour les élèves débutant au piano. Elle donne des bases en matière de mélodies, de rythmes et d’harmonies et commence par une pédagogie en clés associées, avec la lecture des notes en clé de sol dans un premier temps, puis celles en clé de fa. Les forces de la méthode se résument en trois points :

  • Une pédagogie progressive et une difficulté croissante
  • Le placement des doigts sur cinq notes conjointes, dès le début de l’apprentissage
  • Des morceaux de musique attrayants harmonisés sur une basse d’Alberti.

4. La méthode simplifiée

L’apprentissage du solfège rebute tant de débutants, notamment des adultes, que la plupart préfèrent renoncer à apprendre le piano. Pourtant, il existe des méthodes qui simplifient la lecture des notes et l’apprentissage des morceaux, et offrent l’opportunité aux musiciens même les plus novices de commencer à jouer rapidement sans fournir d’efforts surhumains. Ces méthodes simplifiées, qui permettent de faire des progrès rapides tout en prenant immédiatement plaisir à jouer, utilisent notamment :

  • Des exercices pratiques en vidéo
  • Des partitions annotées

5. La méthode PianoFacile

Élaborée par un pianiste autodidacte suisse, Grégory Widmer, la méthode PianoFacile se veut moins théorique et moins rigoureuse que les méthodes traditionnelles, jugées trop rébarbatives.

Divisé en 26 leçons, le programme propose de s’abstraire du solfège et des mots de vocabulaire compliqués. Allant à l’essentiel, la méthode se focalise plutôt sur :

  • La lecture des notes
  • La présentation des accords de base
  • Les conseils sur la position des mains
  • Les rudiments de composition

Il faut compter entre deux et trois mois pour que l’élève atteigne un niveau satisfaisant et maîtrise les bases du piano.

Apprendre le piano peut sembler difficile, notamment lorsque l’on commence un peu plus tard et que l’on ne dispose plus des mêmes capacités d’absorption d’informations nouvelles que les enfants. Mais avec une méthode adaptée, il est possible de se faire plaisir tout en réalisant des progrès notables, ce qui permet de conserver sa motivation pour continuer à s’entraîner et à s’améliorer.